Agenda

Année 2019

 

Mercredi 27 novembre 2019 - 19h

Café littéraire : L'art de la guerre - Sun Tzu

 

Mercredi 18 décembre 2019 - 19h

Café littéraire : La densification de l'être - Chapus et Venard

 

 

Tarif  : 5€ 

 

En partenariat avec l'Espace Mouneyra

118, rue Mouneyra - 33000 Bordeaux
www.espace-mouneyra.com

Citation

" Pour aller de l'avant, il faut prendre du recul car prendre du recul, c'est prendre de l'élan. "

 

MC Solaar

Nous Contacter

Bordeaux Philo

49 avenue Jeanne d'Arc

33000 Bordeaux

Tel : 06 31 17 45 84 

 

 

En descendant le fleuve

 

 

En traversant le désert au-delà des solitudes
Au-delà des routes filant sous les latitudes
Où la faune & la flore aux désirs inassouvis
Sous le soleil brulant, jouent avec la vie.

En longeant les falaises accrochées sur le vide
où d'inquiétantes présences planent en silence 
Comme les ombres  de grands  oiseaux rapides
Convoitant les âmes  des pèlerins intrépides.

Qui trouvent refuge sur les murailles de pierres
Dans des grottes aux fresques millénaires,
Ils sont Initiés dans les profondeurs de la terre
Et connaissent les secrets  des cultes à mystères.

C’est au contact de  ces lointains   vestiges
Que nos métamorphoses insensibles au vertige
D’un éternel  retour au gout amer,
Déchirent le voile de nos chimères.

Alors nos ailes déployées dans le vide
Contemplent l’immensité des plaines arides,
Où miroitent les reflets d’un ruban d’argent
L’éclat lumineux d’un fleuve ondulant.

 


En descendant le fleuve provenant des lointains glaciers
le long des berges où tètent les roseaux assoiffés
Surgissent parfois les marbres  d’anciennes nécropoles
Indiquant le chemin vers une mystérieuse métropole.


Où dans la clarté des brumes langoureuses
Par de là, les méandres marécageuses
Nous conduisons nos désirs aux frontières du chaos
soudain libérés de tous ces innombrables fardeaux.

En descendant le fleuve vers cette éternité
Où nous attendent, armés de lances et de boucliers
Des gardes  casqués  au sourire arrogant
Se moquant en riant des mirages de notre inconscient.


En descendant le fleuve au-delà du possible
Se tient telle une déesse indocile
La ville de sable agitant  à chaque mouvement 
Ses grelots d’aciers et ses clochettes d’argent.

Tandis qu’une ceinture de bronze et d’or
Scintille sur la somptueuse noirceur de sa peau.
Des gouttes de sueurs glissent sur son corps
Et brillent sous l’éclat tamisé des flambeaux.

 

Par Antoine

 


  Aucun commentaire pour le moment concernant le sujet « »!

Bordeaux Philo - 118 Rue Mouneyra - 33000 Bordeaux :: Tel : 05 56 08 99 96