Agenda

Année 2019

 

Mercredi 27 novembre 2019 - 19h

Café littéraire : L'art de la guerre - Sun Tzu

 

Mercredi 18 décembre 2019 - 19h

Café littéraire : La densification de l'être - Chapus et Venard

 

 

Tarif  : 5€ 

 

En partenariat avec l'Espace Mouneyra

118, rue Mouneyra - 33000 Bordeaux
www.espace-mouneyra.com

Citation

" Si vous apercevez un géant, regardez d'abord la position du soleil et voyez si le géant n'est pas l'ombre d'un pygmée. "

 

Novalis

Nous Contacter

Bordeaux Philo

49 avenue Jeanne d'Arc

33000 Bordeaux

Tel : 06 31 17 45 84 

 

 

La musique pour éduquer - Bordeaux Philo

 

La musique pour éduquer
Musicienne, soprano, enseignante, Stella Dvorakova porte un regard profond et riche sur l’apport de l’enseignement de la musique dans l’éducation. Après le succès remporté par le film
« Les choristes » et l’engouement qui a suivi pour les chorales, Stella a accepté de nous rencontrer et de répondre à nos questions.

Propos recueillis par Loreine Gulcoft

Bordeaux Philo : En quoi, dans la musique, l’étude et la pratique du classique permet-elle d’aller plus loin que la technique, d’éduquer ?
Stella Dvorakova : Plus la musique est riche en harmonie, plus elle éveille une sensibilité supérieure. Nous ne devons pas sous-estimer l’importance des harmonies et leur nature.
Par la musique et son apprentissage on peut transmettre beaucoup de choses , le goût de l’effort , de la persévérance et l’assiduité pour parvenir, avec le temps, au résultat souhaité .
Dans ce sens, à contrario d’un simple divertissement chaque œuvre à faire découvrir devient une épreuve pour progresser.
Alors à travers le son, le chant, on met une énergie en marche.
D’ailleurs pour redonner courage aux enfants , comme aux plus grands , on chante !
Jacques Brel disait d’ailleurs à peu près dans ces termes « mes chansons sont des cachets d’aspirine et c’est déjà beaucoup », de fait , la musique peut parfois même devenir une thérapie. C’est pourquoi transmettre demande une forme toute particulière de sensibilité car la musique n’est pas un simple loisir mais permet de contribuer à l’épanouissement de la formation humaine en général. C’est le sens de mon action.

Bordeaux Philo: Quelles doivent être pour vous, les qualités fondamentales de celui qui enseigne ?
SD :Il faut pouvoir motiver, encourager et tempérer.
Encourager ceux qui ont des difficultés et tempérer les ardeurs des meilleurs pour qu’ils ne tombent pas de haut ensuite.
Un des rôles fondamentaux du maître de musique est de savoir dire la vérité à un élève pour qu’il puisse l’entendre et progresser .
Cela demande de l’honnêteté et du respect, ceux qui éduquent ont une responsabilité importante, celle d’être avant tout humainement exemplaires.

Bordeaux Philo: Vous êtes présidente de l’association franco-tchèque à Bordeaux, quel est le sens de votre action ?
SD : La musique est le vecteur des activités de notre association, elle nous permet de transmettre plus qu’une forme d’enseignement de la musique,une culture qui peut ensemencer d’autres terres et devenir ici aussi une source d’inspiration …
Par ailleurs, en tant qu’européens, nous appartenons depuis plusieurs siècles à une même famille dont les membres se connaissent mal ou se sont ignorés pendant de longues périodes. Le travail en commun est une opportunité de favoriser les rencontres, de mieux se connaître et de revaloriser nos cultures respectives .

 

 


  Aucun commentaire pour le moment concernant le sujet « »!

Bordeaux Philo - 118 Rue Mouneyra - 33000 Bordeaux :: Tel : 05 56 08 99 96