Agenda

A venir  en 2017 :

05/10/2018 19 h 00

Café Philo : Bonheur et bien-être sont ils équivalents ?

 

31/10/2018 19 h 00

Café Littéraire : M. Vertigo - de Paul Auster

 

09/11/2018 19 h 00

Café Philo : Peut-il exister des principes éthiques universels ?

 

28/11/2018 19 h 00

Café Littéraire : Le miracle du Oui - de V. Loiseleur

 

05/12/2018 19 h 00

Café Littéraire : Le sens de l'hospitalité - de J. Kelen

 

07/12/2018 19 h 00

Café Philo : Pourquoi parle-t-on tant d'éducation et si peu d'instruction ?

 

Tarif  : 5€ 

Les ateliers se déroulent à l'Espace Mouneyra

118, rue Mouneyra - 33000 Bordeaux
Tel : 05 56 08 99 96
www.espace-mouneyra.com

Citation

" L'intellectuel dont la richesse est toute intérieure n'a rien à craindre du percepteur qui voudrait le taxer sur ses signes extérieurs de richesse. "

 

Raymond Devos

Nous Contacter

Bordeaux Philo

49 avenue Jeanne d'Arc

33000 Bordeaux

Tel : 05 56 08 99 96 

 

 


Actualités Bordeaux Philo

 

Sommes-nous vraiment libres de nos choix ?


Publié le : 16 Mai 2014
« Sommes-nous vraiment libres de nos choix ? » Synthèse du Café Philo du 12 mai 2014 Un homme naît-il libre ou enchaîné ? Nos choix sont-ils une pure expression de nous-mêmes, ou bien obéissent-ils à d’autres maîtres ? Selon que l’on se tourne vers l’intérieur ou l’extérieur de notre être, la servitude change de visage. On peut définir trois niveaux d’enchaînement : le premier niveau concerne la contrainte sociale, le second la pression des affects et le troisième le déterminisme de la volonté. La contrainte socialeL’homme est un...   Lire la suite

L’amour est-il le contraire du pouvoir ?


Publié le : 21 Avril 2014
« L’amour est-il le contraire du pouvoir ? » Synthèse du Café Philo du 14 avril 2014 L’amour tend à rapprocher les êtres, à supprimer les distances ; il permet de ressentir l’unité au-delà des différences. En cela, il porte à la générosité pure, au don total de soi. L’amour et l’égoïsme ne font pas bon ménage ; dès lors, toute relation de pouvoir dominateur est exclue entre personnes unies par un lien d’amour, que celui-ci soit un amour conjugal, filial, ou même, dans un sens plus large, une relation d’amitié....   Lire la suite

Les lois suffisent-elles à rendre justice ?


Publié le : 21 Mars 2014
« Les lois suffisent-elles à rendre justice ? » Synthèse du Café Philo du 17 mars 2014 Il existe deux types de « lois », ainsi que deux types de « justice », selon que l’on s’intéresse aux règles formelles qui régissent une société (notion de droit positif, juridique, relative à une société particulière) ou bien aux valeurs inspirées par un ordre universel (notion de droit naturel, philosophique, absolue pour tout être humain). Ces deux approches sont en partie contradictoires, car la première s’attache à ce que l’homme...   Lire la suite

La lucidité conduit-elle au pessimisme ?


Publié le : 21 Mars 2014
« La lucidité conduit-elle au pessimisme ? » Synthèse du Café Philo du 2 février 2014 En physique, il existe un principe attaché à la notion d’entropie. Ce principe nous dit que, dans un système fermé, le désordre ne peut que s’accroître au cours du temps. Un premier niveau de lucidité nous fait donc reconnaître que, dans ce monde, les choses laissées à elles-mêmes ne peuvent que se dégrader au cours du temps. Une maison et un jardin que l’on abandonnerait pendant des années ont de fortes chances d’être retrouvés à...   Lire la suite

Le confort désapprend-il à être courageux ?


Publié le : 25 Janvier 2014
Synthèse du Café Philo du 13 janvier 2014 Un proverbe chinois nous dit : « la paresse s’entretient par le repos, le courage s’entretient par la fatigue. » Le courage, en tant qu’il requièrt un effort et exige d’aller au-delà de soi-même, ne saurait faire bon ménage avec toutes les commodités qu’apporte la vie moderne. Tout changement dans les habitudes de vie ou les habitudes de penser est, par définition, inconfortable. En ce sens, on peut dire que le confort désapprend à être courageux, car il draine l’homme de sa force vitale, sa capacité de réaction...   Lire la suite

La beauté peut-elle changer le monde ?


Publié le : 24 Décembre 2013
Synthèse du café philo du 9 décembre 2013 En posant cette question, nous nous demandons quel peut être le pouvoir de la beauté, en quoi elle peut nous transformer nous-mêmes, et, au travers de nous, contribuer à transformer le monde. L’être humain a besoin de beauté. Sans elle, il devient aussi brutal qu’une bête. Ce besoin, néanmoins, est difficile à définir, car il appartient au fond diffus des émotions de notre âme. La beauté nous est indispensable, elle nous régénère, mais son pouvoir reste mystérieux et résiste le plus souvent...   Lire la suite

Doit-on apprendre à mourir ?


Publié le : 05 Décembre 2013
Synthèse du Café Philo du 18 novembre 2013 La question peut être entendue de deux façons selon le sens que l’on accorde au mot « mourir ». Il s’agit de faire une distinction entre la « petite mort », ou « mort à soi », qui survient plusieurs fois au cours d’une vie, chaque fois nous nous transformons et accédons à un plus haut degré de conscience, et la « grande mort », fin de l’existence terrestre, grand saut dans l’inconnu. Les épreuves que nous devons affronter au cours de notre vie et qui constituent autant de « petites morts » dans...   Lire la suite

Quelle place donner au risque dans sa vie ?


Publié le : 14 Novembre 2013
Synthèse du Café Philo du 14 octobre 2013 Le risque est la coexistence d’un aléa et d’un enjeu. Cela signifie que les conséquences de l’action entreprise ne sont pas totalement prévisibles, et que l’espoir du gain est toujours accompagné de la crainte d’une perte.Il existe, bien entendu, des risques de tous les jours, dont nous n’avons pas toujours conscience et qui constituent le lot de toute condition humaine. Ce ne sont pas ces risques-là qui doivent occuper l’âme du philosophe. Le « risque » qui nous intéresse suppose toujours un choix. Prendre un risque est le propre de...   Lire la suite

La consommation est-elle systématiquement source de bonheur?


Publié le : 12 Juin 2008
Sommes nous plus heureux si nous avons de nouvelles chaussures, la dernière voiture, d'autres amis...?Rappel est fait des notions de besoins, de désirs, de nécessité, sachant que l'homme n'est pas libre de désirer ou de ne pas désirer, car le désir est son essence.L' accumulation des biens pour non négligeable qu'elle soit (l'argent aide à assouvir les besoins primaires et à supporter la pauvreté)ne nous rend guère meilleurs ou plus heureux qu'avant, ne règle rien d'essentiel.Le mirage de la société de consommation encourage la frénésie de...   Lire la suite

Le bonheur est-il accessible à tous?


Publié le : 12 Mai 2008
Les participants commencent par s'interroger sur notre rapport avec le temps:Est-ce que le bonheur peut perdurer dans le temps, se doit d'être total, parfait, un lieu où toute souffrance est absente,ou bien ne peut-il s'apprécier que l'espace d'un instant?.Certaines valeurs fondamentales sont alors exprimées:L'envie d'être, le besoin d'aller à l'essentiel, celui d'apporter un plus autour de soi.Pour clarifier notre rapport au temps, nous reprenons le cycle de la vie.L'enfant, encore non conditionné par le monde des adultes , par des habitudes de pensée, comprend les choses non pas par la raison...   Lire la suite

 


<< Précedent  1  2  3  Suivant >>

Bordeaux Philo - 118 Rue Mouneyra - 33000 Bordeaux :: Tel : 05 56 08 99 96